Le statut LMNP

Le statut LMNP (loueur meublé non professionnel) s’intègre dans un dispositif de défiscalisation. Crée en 1949, il est voué aux contribuables français qui souhaitent mettre un ou plusieurs biens immobiliers meublés sur le marché locatif. Les revenus perçus par les locations sont plafonnés à 23 000€ par an ou 50% des revenus globaux par an.

statut-lmnp

Les conditions d’éligibilité du statut LMNP

Pour pouvoir profiter des avantages qu’offrent le statut LMNP, l’investisseur s’engage à respecter certaines conditions :

  • Le logement doit être meublé (le bien doit pouvoir permettre l’installation immédiate du futur locataire).
  • L’investisseur ne doit pas être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur meublés professionnel.
  • Les revenus des locations ne doivent pas excéder 23 000€ ou 50% des revenus globaux de l’investisseur (en savoir plus sur la défiscalisation en statut LMNP).
  • Investir dans une résidence neuve de services dans le but de récupérer la TVA.

Si l’investisseur s’engage à respecter ces différentes conditions, il pourra alors profiter des avantages du statut de loueur meublé non professionnel.

Les différents biens éligibles au statut loueur meublé non professionnel

Il est possible d’investir dans plusieurs types de biens pour pouvoir profiter des avantages du statut LMNP :

  • Les EHPAD (Etablissements Hébergements pour Personnes Âgées Dépendantes).
  • Les résidences LMNP sénior : ce sont des biens immobiliers non médicalisés déstinés aux personnes âgées non dépendantes.
  • Les résidences LMNP de tourisme (auberge de jeunesse…).
  • Les résidences LMNP d’affaire (bureaux…).
  • Les résidences étudiantes.

location-meublee-lmnp

Les avantages du statut LMNP

Le statut loueur meublé non professionnel offre de nombreux avantages :

  • Les prix d’un bien immobilier LMNP sont en général assez faible car cela concerne souvent de petites surfaces (studio, T1…).
  • Il est possible de récupérer la TVA (qui est de 20%) de son investissement. Pour cela, il faut investir dans une résidence neuve de services.
  • Aucune gestion locative : le bien est directement géré par un bailleur commercial.
  • Le bailleur commercial étant obligé de verser les loyers même si le logement est vide, l’investisseur s’assure de toucher une rente tous les mois.

Les différents régime d’imposition

Le statut LMNP offre la possibilité de déclarer ses revenus avec le régime micro-bic ou en régime réel.

Le régime micro-bic :

Il s’agit d’un régime d’imposition dont il est possible de profiter que si l’investisseur déclare moins de 32 000€ par an. Cela permet d’obtenir un abattement fiscal de 50%.

A titre d’exemple, une personne qui loue un bien meublé pour 400€/mois (soit 4800€ par an) ne sera imposé que de 2 400€. Soit la moitié du total des loyers perçus.

C’est un régime qui est intéressant si les charges ne dépassent pas les 50%.

Le régime réel :

Il devient intéressant pour un investisseur de déclarer ses revenus avec le régime réel si les charges qui sont liées à l’entretien des locations meublées sont au dessus de l’abattement de 50% auquel il est possible de prétendre avec le régime micro-bic.

Si vos revenus dépasse le plafond de 32 000€ par an, il est obligatoire de déclarer ses revenus avec le régime réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *