Piqure de rappel

Avant d’approfondir sur les avantages propres à la location meublée, il est toujours bon de commencer par la base.Les revenus fonciers d’un appartement meublé sont d’en moyenne 20% supérieurs à ceux d’un appartement vide.
Une différence conséquente, qui s’explique bien sûr par un investissement plus important de la part du propriaitaire.Mais ce choix sera bien plus profitable sur le long terme.

Oubliez les cours de yoga!

Fini les contrats rigides. La location de bien meublé offre une souplesse inégalable.
La durée d’un bail est d’un an (au lieu de trois!) et peut être raccourcie à 9 mois pour un étudiant.
Si vous désirez louer sur de courtes périodes, ce choix est définitivement le plus avantageux.

 Vous allez adorer être au régime.

L’imposition n’est aussi pas la même. Les recettes locatives sont soumises au barème progressif de l’impôt sur le revenu mais doivent être déclarées en tant que BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Félicitation, cela fait de vous un Loueur en Meublé Non Professionnel! (En savoir plus sur le statut LMNP)
Pour faire simple, si vos recettes locatives sont en dessous de 32 900 euros/an (soit plus de 2 700 euros/mois), vous pouvez opter pour le régime micro-BIC. Ce régime vous fait bénéficier d’un abattement forfaitaire pour frais de 50%! En d’autres mots, vous ne serez imposé que sur la moitié du loyer.

Au-delà de 32 900 euros/an (ou en cas de préférence du bailleur) le régime réel s’applique. Il faudra alors déduire ses frais et charges euros par euros. Cette option nécessite la plupart du temps de faire appel à un comptable.

Equipez-vous!

Pour que votre appartement soit considéré comme meublé, des critères précis sont à respecter. Vous pouvez retrouver dans l’image ci-dessous la liste des équipements à fournir à votre futur locataire.

La liste en détail est disponible sur le site du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *